Riolo juge l’attaque d’Aulas «pourrie,  petite, minable »

Riolo juge l’attaque d’Aulas «pourrie,  petite, minable »

Photo Icon Sport

Il n’en a probablement rien à faire, mais Jean-Michel Aulas s’est mis beaucoup de monde à dos avec ses dernières sorties médiatiques. L’énumération commence à être longue, et si certains présidents de clubs estiment que le patron de l’OL ferait mieux de se concentrer sur le sportif que de lancer des polémiques, les consultants s’en donnent à cœur joie. C’est le cas de Daniel Riolo, qui a multiplié les adjectifs accusateurs pour décrire l’attitude du président rhodanien, capable selon lui de tout et n’importe quoi tant que cela a une petite chance d’aider son club. 

« Il n’en rate vraiment pas une. Sa sortie sur Ibra est franchement minable et mesquine. Pire, il donne une fausse info en disant que Nantes allait porter réclamation alors que le club a finalement affirmé le contraire. Le lendemain, il se mêle de la vie du pauvre club lensois. Il spécule sur le « cadavre » d’un club qu’on croyait ami (Martel/Aulas). Mais Aulas s’en fout, il pense à sa gueule. Le président du PSG lui a pourtant dit d’arrêter, Seydoux est allé dans le même sens, mais non, Aulas veut chauffer tout le monde. Pourquoi pas s’il y avait du fond. Mais là, le fond est pourri, mesquin, petit, minable ! L’OL a été autant admirable cette année que son président aura eu une attitude d’une bassesse sans nom. Supporter ou pas, qui peut trouver « glorieux » un tel comportement ? », demande le consultant de RMC, qui fait partie de ceux qui estiment qu’Aulas gâche quelque peu la belle saison de son club avec ses incessantes polémiques. 

Share