OL : La Maire de Décines démonte « l’outil » de Jean-Michel Aulas

OL : La Maire de Décines démonte « l’outil » de Jean-Michel Aulas

Photo Icon Sport

Depuis son inauguration en janvier dernier, le Parc OL fait la fierté de tout l'Olympique Lyonnais. Mais ce stade ne fait pourtant pas le bonheur de la ville de Décines, où il est implanté...

Le nouveau grand stade de Lyon a pour l'instant accueilli cinq rencontres de l'Euro 2016, dont le huitième de finale de l'équipe de France contre l'Irlande dimanche (2-1). Alors qu'il reste encore une demi-finale à jouer, le 6 juillet prochain, la maire de Décines s'est dite lassée par cette compétition, qui apporte plus de mal que de bien à sa ville. « Le bilan est lourd de conséquences au niveau des nuisances. Un manque de prévenance et de considération de la part de l’UEFA. Je suis la seule commune à ne pas avoir de compensations, de royalties par rapport à cette infrastructure », a déclaré Laurence Fautra sur Ça jazz à Lyon. Une manière de pointer du doigt le nerf de la guerre : les rentrées d’argent.

Car ce que la maire des Républicains déplore, c'est tout d’abord le manque de moyens pour organiser l'événement, la Métropole de Lyon ou l'UEFA n’ayant pas mis la main à la poche. A cela s’ajoutent des nuisances sonores et des supporters étrangers perdus dans la ville les soirs de match, ou des problèmes de parking, déplore la politicienne. Pour Laurence Fautra, l'Euro n'amène donc que de mauvaises choses et la vie locale n’en profite pas. Des propos bien loin de l’unanimité que provoque ce fameux « outil » si cher à Jean-Michel Aulas, mais un peu trop « cher » en conséquences pour Laurent Fautra.

Share