Monaco éliminé, l’OL ne fait pas semblant de pleurer

Monaco éliminé, l’OL ne fait pas semblant de pleurer

Photo Icon Sport

La réalité économique est impitoyable dans le football, où tout le monde sait que le ticket en Ligue des Champions vaut plusieurs dizaines de millions d’euros. Encore faut-il le valider, ce que n’a pas fait Monaco cette semaine, mordant la poussière face à Valence en barrages. Résultat, Lyon et le Paris SG se partageront le gâteau, et si l’indice UEFA a de très grandes chances d’en pâtir, Jean-Michel Aulas ne fait pas non plus dans le faux-semblant, reconnaissant que ce résultat apportait une manne financière à son club.  

« Cela me fait d’abord de la peine pour ce club. Et puis elle n’est pas favorable au football français en termes d’indice Uefa. Après, l’absence d’un 3ème club français va rapporter plus aux deux autres clubs. Il y aura un souffle financier supplémentaire et une exposition supérieure pour les joueurs, les sponsors », a expliqué le président lyonnais, qui sait que les retombées sont moins importantes lorsque deux clubs français jouent le même soir, ce qui ne sera pas le cas cette saison. 

Share