Manif à Lyon : La mobilisation des Ultras fonctionne

Manif à Lyon : La mobilisation des Ultras fonctionne

Photo Icon Sport

Le 15 novembre prochain, une manifestation de supporters venus de France, et même d’Europe, est prévue à Lyon quelques semaines après un gros incident intervenu en marge du match OL-Montpellier. Ce soir-là, un supporter de l’Olympique Lyonnais a été sérieusement blessé à l’oeil, à priori après un tir de flashball de la part des forces de l’ordre. Les « amis » d’Alexandre Meunier, le supporter blessé, donnent de ses nouvelles et annoncent que le mouvement a reçu déjà de nombreux soutiens dans le petit monde des Ultras.

« Lex est sortie de l’hôpital, sa vue s'est nettement dégradée puisque sur l'unique œil valide, celui touché par le tir de flashball, il ne posséderait, d'après les médecins, plus que 3/10e de sa vision. Seul un miracle, toujours d'après les dires des spécialistes, pourrait améliorer sa vue. Pour l'heure, il doit attendre environ 6 mois pour connaître réellement l'ampleur des dégâts de ce tir de flashball. Néanmoins, Alexandre a quelque peu le moral grâce notamment aux centaines de messages de soutien qu'il a reçu et qu'il continue de recevoir, grâce aussi à toute la solidarité qui s'est organisée autour de lui (et une solidarité pas que lyonnaise). Il nous le répète tous les jours: "c'est grâce à vous tous que je tiens, que je reste sur pied". Sachez également que l'avocat d'Alexandre porte cette affaire devant la justice française. Nous avons su, il y a peu, de la police des polices elle-même que les bandes de vidéosurveillance n'étaient pas exploitables. Comme de par hasard, tout en sachant que Lex se trouvait juste en dessous de l'une d'elles. Ensuite, nous organisons le 15 novembre, en début d'après-midi, une manifestation nationale sur Lyon "POUR un football sans flashball" (…)  Cette manifestation sera également l'occasion de montrer aux autorités comme les supporters de foot ne sont pas les imbéciles écervelés tels que nous sommes souvent décrits. En effet, pour l'heure, soit à deux semaines de cette marche, plusieurs groupes de supporters européens nous ont d'or et déjà officialisés leur venue à cette manifestation, dont les groupes de Paris, Montpellier, Grenoble, Lens, Bruxelles (Belgique), Auxerre, Metz, Vicenza (Italie), Reggio Emilia (Italie), Caen, Genève (Suisse), Reims, Guinguamp. Et ce n'est qu'un début puisque nous attendons encore les réponses définitives de nombreuses villes », indiquent les organisateurs de cette manifestation essentiellement issus du Virage Sud, les Bad Gones n’ayant pas souhaité se joindre au mouvement. A noter que Thierry Braillard, le secrétaire d’Etat en charge des sports, qui est élu de la région lyonnaise, a été invité afin de discuter de tout cela avec les représentants des différentes associations de supporters. On ne connaît pas encore sa réponse.

Share