L’OL voit Njié plus beau qu’en vrai

L’OL voit Njié plus beau qu’en vrai

Photo Icon Sport

Ce samedi, Hubert Fournier devra une fois de plus changer son onze de départ, la faute aux absences en son milieu de terrain. Offensivement, le technicien rhodanien a clairement laissé entendre son choix, qui sera de faire reculer Nabil Fékir en 10, et d’associer l’inévitable Alexandre Lacazette à Clinton Njié. Un pari déjà tenté et pas franchement réussi contre Nice avant la trêve internationale. Mais pour se justifier, l’entraineur lyonnais n’a pas hésité à survendre l’attaquant camerounais, y allant un peu fort le coup. 

« Lacazette et Fekir sont revenus en pleine forme, et pleins de vitamines j’ai l’impression. La première sélection de Nabil l’a reboosté. Le premier but d’Alex, c’est très positif. Ça permet d’envoyer des ondes très positives dans le vestiaire », a expliqué l’ancien coach de Reims, avant d’enchainer sur la concurrence entre Benzia et Njié. « Yassine est un joueur de surface, il est adroit devant le but. On peut être frustré par son apport dans le jeu collectif, mais son rôle est de marquer des buts. À l’image de Clinton N’Jie, il a un excellent ratio buts marqués et passes décisives par rapport à son temps de jeu. De ce point de vue-là, Clinton est le meilleur joueur du championnat », a avancé Hubert Fournier, en référence aux stats du Camerounais, qui est décisif toutes les 139 minutes en Ligue 1. Un chiffre honorable, mais bien loin de ce que peut réaliser le duo d’attaque de l’OL, ou même ce que fait Michy Batshuayi en sortant du banc avec l’OM (1 but toutes les 90 minutes). 

Share