L'OL ricane du Matmut Atlantique de Bordeaux

L'OL ricane du Matmut Atlantique de Bordeaux

Photo Olweb.fr

Cette semaine, Bordeaux annoncé que son stade s'appelait désormais Matmut Atlantique après un accord avec l'assureur qui paiera un peu mois de 20ME pour 10 ans de naming. Du côté de l'OL, Jean-Michel Aulas n'étudiera même pas une telle offre.

Moins de 1,9ME par an pendant dix ans, c’est que le Matmut a accepté de payer pour donner son nom au nouveau stade de Bordeaux, soit moitié moins que ce qui avait été prévu par le gérant de l’enceinte girondine. Mais c’est un moindre mal quand on constate que de nombreuses villes, Marseille et Lille par exemple, se sont cassées les dents sur ce dossier du naming. Quoi qu’il en soit, du côté de l’Olympique Lyonnais, où Jean-Michel Aulas étudie de près tout cela, on n’envisage même pas de sceller un accord sur une telle base, l’OL ayant des ambitions beaucoup plus élevées.

« Cela n’a rien à voir avec Bordeaux, on n’est pas dans la même catégorie. On vise plutôt ce qu’a fait le stade d’Atlanta avec Mercedes », a expliqué, dans le Journal du dimanche, le président de l’Olympique Lyonnais. Une énorme ambition puisqu’aux Etats-Unis, le constructeur automobile allemand a déboursé une somme colosalle pour donner son nom pendant 25 ans au futur stade de l’équipe NFL des Atlanta Falcons, lequel ouvrira ses portes en 2017. Si le montant officiel de ce contrat longue durée n’a pas été donné, la presse américaine a évoqué un montant de 1,2 milliard d’euros ! 


Share