L’OL demande 80 ME à ses actionnaires pour le Grand Stade

L’OL demande 80 ME à ses actionnaires pour le Grand Stade

Photo Populous DR

Le financement du Grand Stade est actuellement bouclé et dans ce budget, 80 ME seront fournis par le lancement d’une émission d’obligations auprès des actionnaires de l'OL. Une somme donc qu’il reste à fournir et à ce sujet, OL Groupe a communiqué ce jeudi 1er août que les souscriptions étaient ouvertes à tous les actionnaires. Bien évidemment, les partenaires principaux de l’OL, ICMI (la holding de Jean-Michel Aulas), et Pathé, qui détiennent plus de 50 % du capital social d’OL Groupe, ont d’ores et déjà annoncés qu’ils garantiront cette opération. Mais cela n’empêche pas le petit porteur d’avoir sa participation dans le Grand Stade, comme l’explique Jean-Michel Aulas en personne. 

« Le Grand Stade devrait pouvoir ainsi être mis en service au cours de la saison 2015/2016, permettant à l’agglomération lyonnaise d’accueillir l’Euro 2016 de football pour lequel elle est candidate à l’organisation du match d’ouverture et à une demi-finale. Si vous souhaitez participez à la construction d’un stade au service de la performance sportive et de l’agglomération lyonnaise, vous pouvez en tant qu’actionnaire d’OL Groupe, souscrire à cette émission obligataire qui vous est réservée », a expliqué le patron du club rhodanien. Pour les intéressés, les obligations auront une valeur de 100 euros et seront émises à partir du 27 août prochain. Comme le veut ce système de contribution, le remboursement de ces obligations aura lieu le 1er juillet 2023, avec la remise de 45 actions d’OL Groupe comme remboursement, soit 95 euros au cours actuel de l’action. Reste à savoir si dans 10 ans, investir dans le Grand Stade de l’OL représentera un bel investissement, ou simplement un coup de pouce pour ce projet qui a eu tant de mal à sortir de terre.

Share