L’OL a deux pistes « sérieuses » pour son naming

L’OL a deux pistes « sérieuses » pour son naming

Photo Icon Sport

C’est l’heure des comptes en ce moment à l’Olympique Lyonnais, et ceux-ci sont clairement dans le rouge. La principale explication donnée par Jean-Michel Aulas pour ce déficit reste simple : son club n’a pas vendu de joueurs majeurs cet été, alors que l’OL avait planifié de récupérer 20 ME dans ce secteur. Toutefois, comme aime le répéter le président rhodanien, l’avenir s’annonce radieux avec l’apparition du grand stade, actuellement en construction et qui sera prêt dans un peu plus d’un an. Projet toujours délicat à mener à terme en France, le « naming » fait partie des dossiers chauds qu’Aulas a pris personnellement sous son bras. Il en ressort que deux entreprises sont intéressées, et pourrait donc donner leur nom au futur stade de l’OL.  Pour une somme espérée de 12 ME brut par saison, sur une durée de 10 ans, Jean-Michel Aulas serait, selon Les Echos, « en discussions sérieuses » avec une entreprise française, et une autre internationale. Cette dernier étant très probablement Hyundai, déjà partenaire du club rhodanien et souvent pressenti pour donner son nom au futur grand stade. Reste désormais un an pour conclure ce procédé encore rare en France, puisque Lille et Marseille s’y sont cassés les dents, même si Nice est en revanche parvenu à le finaliser.  

Share