L'incroyable show d'Aulas après OL-TFC !

L'incroyable show d'Aulas après OL-TFC !

Photo Icon Sport

La victoire de l'Olympique Lyonnais vendredi soir contre Toulouse a fait plaisir du côté de l'OL, qui venait de vivre une semaine pour le moins compliquée. Et dans la foulée de ce succès à Gerland, Jean-Michel Aulas est venu vider son sac. L'occasion pour le président de l'Olympique Lyonnais de réaliser un show assez énorme, qui en dit long sur le stress qui habitait le club rhodanien, car Jean-Michel Aulas s'est lancé dans une offensive assez incroyable et forcément un peu excessive. 

« Vous êtes ridicules ! Il ne s’est rien passé ! Vous prenez un sujet, vous en faites une histoire romancée pour vendre du papier et derrière, vous prenez des responsabilités inouïes de créer en interne des inégalités. Pourquoi c’est toujours Lyon ? Cette année, à chaque match européen, vous sortez une nouvelle affaire la veille. L’entraîneur dit ce que vous aimez entendre et moi, je dis la réalité parce que je n’ai rien à attendre de vous. Je me suis toujours fait la place que je méritais et je la ferai encore cette année. Mais il y a des moments où vous exagérez et je suis venu vous le dire les yeux dans les yeux. Il ne s’est rien passé. Il y a eu quoi ? Ce qui se passe dans tous les vestiaires (….) On a des mecs bien. Il faut les soutenir et là, vous les avez fait passer pour des voyous qui se battaient, qui ne se respectaient pas. Vous avez même réussi à mettre Mapou dans une situation où il vous a dit ce que vous souhaitiez entendre. Vous avez critiqué de manière éhontée l’ensemble du recrutement qu’on a fait. Moi, je maintiens que c’est un bon recrutement. Vous avez vu le match de Mathieu ? Darder, vous avez dit que c’était un inconnu, vous avez vu ce qu’il a fait ? Il aurait pu marquer trois buts. Le petit Maxwell ? Vous avez dit qu’on n’avait pas d’attaquants (…) A chaque fois que vous nous mettez un poignard dans le dos, ça nous fait mal et nous donne moins de chances de réussir ce qu’on veut réussir. La preuve que vous vous êtes trompés, c’est que contre le TFC, ça s’est bien passé alors que vous aviez prédit des choses innommables, que les joueurs étaient des voyous, les dirigeants des incapables et l’entraîneur, un rigolo (…) Depuis trois semaines, on fait la Une. Mon fils me dit d’ailleurs : "Quand est-ce que tu vas aller en prison ? Parce qu’avec tout ce qu’on dit de mal sur toi." Donc il faut remettre les choses en perspective, c’est pour ça que je suis venu. Je viens rarement après une victoire, je viens souvent après les défaites. Mais là, ça me faisait vraiment plaisir de vous parler avec le cœur, parce que franchement, vous nous avez fait souffrir. J’ai souffert parce qu’il a fallu que je me tape toutes les lectures des blogs, des journaux, des petites brèves qui disaient qu’on allait droit dans le mur. Cela a va mieux, grâce à vous d’ailleurs, car si vous n’aviez pas été là, je n’aurais pas pu reprendre le sourire », a expliqué Jean-Michel Aulas, dans un grand numéro dont il a le secret. Quoi qu’on pense du président de l’Olympique Lyonnais, il est évident que la Ligue 1 serait clairement moins succulente sans lui. Maintenant, la victoire de l’OL contre Toulouse devra être suivie d’autres succès, sous peine de remettre de l’huile sur le feu.

Share