Décines veut sa part du gâteau pour le Grand Stade de l’OL

Décines veut sa part du gâteau pour le Grand Stade de l’OL

Photo OLWEB

A plus d’un an de sa date de livraison, le Grand Stade de Lyon continue de faire parler. Si côté travaux, les choses avancent de manière assez spectaculaire, ce sont les voies d’accès à l’enceinte qui ont fait la une récemment avec l’expropriation partielle médiatisée d’un agriculteur local, Philippe Layat. Si le sujet des dépenses publiques pour les routes d’accès et les transports menant au stade a parfois été délicat, celui des recettes l’est également. Surtout depuis que la ville de Décines a appris que Lyon, en qualité de site d'accueil de l’Euro 2016, pourrait récupérer une somme allant jusqu’à 100 ME, sur les 900 ME alloués par l’UEFA pour l’organisation, annonce Le Progrès. Et cette somme, la ville voisin de Lyon aimerait bien en toucher une partie, et en a fait la demande en conséquence, surtout que les recettes directes et indirectes pourraient être plus maigres que prévues, a fait savoir la municipalité de Décines. « La taxe spectacle pouvait rapporter 2,2 ME à la ville. Elle va être supprimée, au profit d’une TVA à 5,5 %. Sans aucune compensation prévue pour l’instant. Comment allons-nous assumer les dépenses de fonctionnement sans cette taxe ? », s’interroge ainsi la ville de Décines, qui prévoit de dépenser 1 ME pour faire fonctionner le Stade, entre l’éclairage, l’entretien et la sécurité notamment. 

Share