Bahlouli règle durement ses comptes avec l'OL

Bahlouli règle durement ses comptes avec l'OL

Photo Icon Sport

Transféré l’été dernier de l’Olympique Lyonnais à l’AS Monaco à la grande colère de nombreux supporters de l’OL, Farès Bahlouli n’a pas réellement réussi ses six premiers mois passés en Principauté.

En effet, le jeune meneur de jeu a été victime d’une pubalgie et forcément cela l’a plombé pas vraiment au meilleur moment. Mais, désormais de retour, Farès Bahlouli a profité d’une conférence de presse pour solder, ce lundi, le compte de ses années lyonnaises, reconnaissant avoir encore en travers de la gorge la manière dont l’Olympique Lyonnais l’avait traité.

« Je me sens très bien ici. A Lyon, j'avais le statut du jeune qui entre dans un groupe, pas forcément considéré comme un vrai pro. J'étais un pur Gone. J'espérais jouer, avoir ma chance à un moment. J'aurais aimé jouer là-bas, mais ça n'a pas été possible. Je suis parti. Je veux prouver à l'OL qu'ils ont fait une erreur et fermer quelques bouches. On a peut-être un peu trop parlé de moi à un moment. Peut-être que ça aurait été différent si j'avais pu travailler différemment, tranquillement. On ne sait pas. Mais je porte l'OL, où j'ai passé de très bons moments, dans mon coeur. Désormais, je suis loin de chez moi. Je pense aussi que je travaille plus à Monaco. Beaucoup de joueurs passés par Monaco sont aujourd'hui dans de très grands clubs. Comme Anthony Martial, dont j'ai un peu le même début de parcours. Je suis ici pour que ma carrière décolle », a confié Farès Bahlouli, qui n’a visiblement pas digéré son départ de l’Olympique Lyonnais, et surtout la manière son club formateur s’est comportée. 

Share