Aulas un peu contrarié par une décision prise dans son dos

Aulas un peu contrarié par une décision prise dans son dos

Photo Icon Sport

Les Internationaux de l'OL ont obtenu deux jours de vacances supplémentaires et Jean-Michel Aulas n'avait pas été consulté. Il le regrette.

Le calendrier estival de l’Olympique Lyonnais a vu débarquer un beau match de gala, puisque le samedi 18 juillet l’OL recevra le Milan AC à Gerland. Mais si cette affiche prestigieuse fait saliver tout le monde, Jean-Michel Aulas se focalise lui sur le premier vrai rendez-vous officiel de son club, à savoir le Trophée des Champions le 1er août prochain à Montréal. Le patron de l’OL sait bien qu’une victoire face au Paris Saint-Germain dans une compétition dont Lyon détient le record de victoires, avec sept succès, serait une formidable manière de lancer la saison 2015-2016.

PSG-OL, un match à gagner pour Lyon 

Mais une petite chose semble avoir contrarié Jean-Michel Aulas dans la préparation de cette rencontre. En effet, alors qu’il avait demandé aux nombreux internationaux de l’Olympique Lyonnais d’être de retour le 6 juillet à l’entraînement, alors que les autres joueurs reprendront le 29 juin, le président de l’Olympique Lyonnais a appris que la date du retour avait été finalement repoussée de deux jours, soit le 8 juillet. Et Jean-Michel Aulas n’apprécie pas d’être mis devant le fait accompli. « C’est dommage, je n’ai pas été consulté. Ils ont gagné deux jours, mais il faut reprendre très vite, car je veux qu’on soit capable de s’opposer au PSG avec l’objectif de gagner ce Trophée des Champions », a prévenu, dans Le Progrès, le patron de l’Olympique Lyonnais, histoire de rappeler à tout le monde que rien ne devait lui échapper quand il s’agit des décisions prises pour son équipe. Le message est passé.

Share