OM : Un vrai repreneur américain snobé par MLD ?

OM : Un vrai repreneur américain snobé par MLD ?

Photo Icon Sport

Avocat aux barreaux de Paris et Bruxelles, Maître Thierry Granturco, l’a confié au Phocéen, il contacte actuellement plusieurs clubs européens pour le compte d’un investisseur américain qui veut s’implanter en Europe. Mais si l’Olympique de Marseille fait effectivement partie des clubs qui intéressent l’homme d’affaires, les premiers contacts initiés par l’avocat n’ont strictement rien donné, au point que Thierry Granturco envisage de tourner la page, faute d’une réponse de Margarita Louis-Dreyfus.

« Notre client veut investir dans le football en Europe, comme il le fait aux États-Unis dans d'autres sports et très récemment dans le soccer en MLS. Aujourd'hui, il nous a mandatés afin de déterminer avec lui les cibles potentielles en Europe et nous a donné un cahier des charges. Son souhait initial est de s'implanter en Liga ou en Premier League, mais de notre côté, on voit que c'est en train de bouger à Marseille. Bien sûr, Margarita Louis-Dreyfus a récemment expliqué qu'elle ne cherchait pas à vendre le club, mais nous cherchons à savoir dans quelle mesure elle est prête à discuter face à des interlocuteurs crédibles. Nous avons donc essayé d'entrer en contact avec son avocat, dans le respect des règles qui nous interdisent de discuter avec le client d'un autre avocat en direct. Nos premières tentatives de contact officiel avec Igor Levin remontent à un mois, jusqu'à ce lundi matin, où nous avons encore formulé une demande officielle, et il ne nous a toujours pas répondu. Avant de passer à autre chose, nous tentons donc de faire passer le message en communiquant, sachant que cela finira par remonter au plus haut niveau (…) est obligé de conclure qu'en se comportant ainsi, le club n'est pas à vendre. On se pose peut-être trop de questions, alors que rien ne va bouger. Mais avant de faire machine arrière, on peut essayer de provoquer le destin », explique l’avocat, qui précise que son éventuel investisseur a les reins solides et qu'il n’est pas précisément spécialisé dans le sport et le football. Reste que tout cela laisse encore et toujours la place aux supputations, aucun investisseur n’ayant directement et clairement fait savoir son intérêt pour l’OM. En attendant, chacun est donc libre de croire à la réalité de l’existence de ces fameux financiers américains qui s’intéressent au football européens et plus précisément à l’OM.

Share