OM : Labrune prévient, Diarra ne rapportera rien au mercato

OM : Labrune prévient, Diarra ne rapportera rien au mercato

Photo Icon Sport

Va-t-on assister à un nouveau mercato agité à l'Olympique de Marseille ? Rien d'impossible dans la mesure où Vincent Labrune pourrait de nouveau céder à la tentation de vendre ses meilleurs éléments à prix d'or.

Mais parmi ces joueurs susceptibles de partir l'été prochain, l'un d'entre eux devrait laisser un grand vide autant sur le plan sportif que financier… Etincelant depuis le début de la saison, et ce malgré plusieurs mois passés loin des terrains, Lassana Diarra (31 ans) a rapidement retrouvé son meilleur niveau. Les prétendants n'ont donc pas tardé à se manifester pour celui qui envisage de refaire ses preuves au sein d'un grand club. D'autant que rien ni personne ne devrait l'en empêcher, pas même le président de l'OM…

Car si l'on en croit RMC, Labrune aurait passé un accord avec le milieu de terrain lorsque ce dernier a signé pour quatre ans l'été dernier. En résumé, l'ancien joueur du Real Madrid avait accepté de diviser son salaire par trois à condition de pouvoir quitter Marseille pour un faible montant l'été suivant, ce qui lui permettrait de récupérer l'argent perdu avec une éventuelle prime à la signature. Un scénario qui agacera forcément les supporters, d'où l'avertissement du dirigeant. « Lass, c’est déjà une chance énorme de l’avoir à l’OM, on ne va pas en plus me reprocher de ne pas faire d’argent avec Diarra », a prévenu Labrune.

Et les trois valeurs marchandes sont...

« Diarra à l’OM, c’est un challenge sportif et humain, pas une affaire financière. Il a fait des efforts énormes, on en fera, a-t-il annoncé. Et cela dit, on espère qu’il restera à Marseille, notamment si on arrive à monter un projet intéressant. Et puis, j’ai toujours été transparent à ce niveau-là : les trois valeurs marchandes de l’OM, on les connaît : ce sont Batshuayi, Mendy, et désormais Nkoudou. Pas Diarra. » Une manière d'anticiper et de se protéger des critiques à venir, sachant que les choix de Labrune sont déjà très contestés...

Share