Le Vélodrome de la discorde entre l'OM et la mairie de Marseille

Le Vélodrome de la discorde entre l'OM et la mairie de Marseille

Photo Icon Sport

Les travaux de rénovation du Vélodrome ne devraient plus gêner l’OM. Le club phocéen commencera donc la prochaine saison dans une enceinte modernisée. Mais pour Vincent Labrune, ce luxe a désormais un nouveau prix : 380 952 euros par match, soit 7,2 millions d’euros de location pour les 19 rencontres à domicile de la saison en championnat. C’est trop, beaucoup trop au goût du président olympien, qui refuse de payer une telle somme et menace même la mairie de Marseille de délocaliser les matchs à domicile de l’OM. Vincent Labrune avait pourtant bénéficié d’un tarif de location au rabais afin de compenser la gêne des travaux, avec un montant de 50 000 euros par match. Dédommagement insuffisant pour le dirigeant, qui refuse toute discussion alors que le directeur général des services de Marseille ne comprend pas cette décision.

« Nous changeons d’époque, de format et d’équipement avec un stade cinq étoiles qui va devenir une signature extraordinaire. A nouvel équipement, nouveau format et donc nouveau prix, a expliqué Jean-Claude Gondard au Figaro. L’OM a été associé à toutes les phases. Il aurait pu s’engager dans la société de projet ou de construction, il ne l’a pas fait c’est son choix. Maintenant, il doit payer le loyer! » Difficile d’imaginer l’OM sans le Vélodrome.

Share