Le clan Payet répond à l'OM

Le clan Payet répond à l'OM

Photo Icon Sport

« Si nous avons finalement donné notre accord, c'est pour mettre Dimitri Payet et ses représentants au pied du mur, pour les placer devant leurs responsabilités. Ils peuvent maintenant faire le choix de l'argent et aller en Angleterre ou faire le choix de rester à l'OM. » L’explication de Vincent Labrune dans L’Equipe est claire, si l’OM a accepté l’offre de 15 ME de West Ham pour Dimitri Payet, c’est seulement à cause des prétentions salariales du Réunionnais devenu beaucoup trop gourmand pour le club phocéen. Autrement dit, le président marseillais n’aurait pas le choix. Mais du côté de l’international français, l’agent Jacques-Olivier Auguste, actuellement à Londres pour boucler le transfert de son client, a préféré renvoyer la balle du côté de l’OM en répondant à Metronews.

« Je n'ai pas lu L'Equipe, je suis à Londres. On a passé beaucoup de temps ensemble lundi pour discuter et, franchement, je n'ai rien à dire là-dessus. La seule chose sûre, c'est que, pour que Payet puisse partir, il faut que le club le vende. L'OM a le choix. C'est juste que le club n'est pas sûr de ce qu'il veut », a quant à lui expliqué le représentant de Payet, histoire de remettre la faute sur Vincent Labrune. Mais peu importe le nom du fautif dans cette affaire, la présence de Jacques-Olivier Auguste à Londres prouve que le transfert pourrait être conclu dans les prochaines heures.

Share