Foucault menace Labrune et exige le retour de l'OM au Vélodrome

Foucault menace Labrune et exige le retour de l'OM au Vélodrome

Photo Icon Sport

Après Pape Diouf, qui a estimé que les actuels dirigeants de l’OM faisaient du chantage concernant le Vélodrome, c’est une autre voix, et non des moindres, qui vient sérieusement secouer l’actuel président du club phocéen. Jean-Pierre Foucault, qui n’est pas qu’une star de la télé, mais est aussi le président de l’Association Sportive Olympique de Marseille, laquelle permet à l’équipe professionnelle de posséder une affiliation auprès de la LFP et de la FFF, est clairement furieux d'apprendre que le club phocéen voulait jouer à Montpellier son premier match à domicile. Et ce vendredi, dans un courrier officiel adressé à Vincent Labrune, Foucault tape du poing sur la table et menace le patron de l’OM s’il refuse de vouloir jouer au Vélodrome.

« Je ne vous cache pas ma surprise devant une telle décision, la première dans l’histoire du club et vous comprendrez que j’ai voulu réagir immédiatement. Comme vous le savez, l’Association Sportive OM (ASOM), que je préside, et la SASP OM, ont signé le 30 juin 2010 une convention encore en vigueur aujourd’hui (…) C’est dans le cadre de cette convention que l’ASOM a mis à disposition de l’OM son numéro d’affiliation auprès de la FFF pour permettre notamment aux équipes professionnelles de s’inscrire et de participer aux compétitions organisées par la FFF et la LFP. La convention stipule à l’article 6.2 b que « les matches de compétition officielle à domicile devront avoir lieu obligatoirement au Stade Vélodrome situé dans la commune de Marseille ». Et la convention indique encore qu’il s’agit d’une « condition substantielle de la réalisation de la présente convention », prévient le président de l’Association Olympique de Marseille, qui a ensuite, via un communiqué, fait savoir qu’il se réservait le droit de mettre un terme à cette convention si Vincent Labrune persistait dans son projet de jouer loin du Vélodrome.

Share