Comment l'OM a vu la piste Lamela s'écrouler à 23h59 !

Comment l'OM a vu la piste Lamela s'écrouler à 23h59 !

Photo Icon Sport

Tout était bouclé lundi soir dans le dossier Erik Lamela lequel avait déjà négocié son contrat avec l'OM, mais dans les ultimes minutes du mercato, Tottenham a annoncé à Vincent Labrune que le deal ne se ferait pas.

Petites causes, grands effets. Le lundi 31 août était férié en Angleterre, et donc le mercato ne pouvait pas se terminer à minuit, les bureaux de la FA étant fermés. Autrement dit, si les clubs européens voulaient un joueur évoluant en Premier League, il fallait le faire avant la date limite sur le continent, tandis que les clubs anglais peuvent eux faire des emplettes jusqu’à ce mardi 19h. Et c’est cela qui a empêché l’Olympique de Marseille de se faire prêter Erik Lemina, le club phocéen ayant tout misé sur le joueur argentin de Tottenham. Oubliant toutes les autres pistes, l’OM avait obtenu un accord avec le joueur, dont l’agent est également celui de Lucas Ocampos, et les Spurs étaient disposés à sceller le deal.

Sauf que dans le même temps, le club londonien souhaitait recruter Berahino et devait négocier avec West Bromwich Albion, qui de son côté pouvait prendre son temps puisque le mercato continue de l'autre côté de la Manche. Prévenu de cette condition, l’Olympique de Marseille a patiemment attendu que les deux clubs anglais s’entendent. Mais au fil des minutes cela s’est transformé en angoisse, car au final WBA n’a pas cédé son joueur avant minuit et donc par ricochet Tottenham n’a pas envoyé Erik Lamela à l’OM. Selon la Provence, le propriétaire des Spurs aurait téléphoné à Vincent Labrune à l’ultime minute du mercato pour s’excuser de cet échec…mais cela ne change pas grand-chose puisque l’Olympique de Marseille n’avait plus de plan B et plus le temps d’en trouver un. 


Share