Le faux départ de Lamine Koné ne passe pas à Lorient

Le faux départ de Lamine Koné ne passe pas à Lorient

Photo Icon Sport

Après l'échec des négociations entre Sunderland et Lamine Koné, Lorient a retrouvé son défenseur... Une situation qui met en rogne Alex Hayes, le vice-président lorientais...

Depuis neuf jours, Lamine Koné était en Angleterre pour négocier son arrivée à Sunderland, où un contrat de cinq ans et demi l'attendait. Mais il n'en sera finalement rien ! Après un volte-face du club anglais, le défenseur central est de retour à Lorient... La raison de ce retournement de situation ? Des divergences entre la formation de Premier League et le joueur dans les détails de son contrat. Après l'entraînement de jeudi, le vice-président de Lorient a expliqué le pourquoi du comment.

« Nous avions donné notre accord à Sunderland, mardi de la semaine dernière. Lamine est parti le lendemain au club de Sunderland pour régler les modalités de son contrat. Seulement, le joueur nous a prévenus qu'il y avait des problèmes dans la négociation de son contrat, soi-disant à cause des jours fériés et ça a traîné jusqu'à lundi. Ils ont essayé de faire des tractations avec lui. Lamine m'a appelé pour me demander de revenir à Lorient et je lui ai dit avec grand plaisir », a déclaré Alex Hayes au micro du Télégramme.

Malgré sa joie de retrouver son grand défenseur de 26 ans, le dirigeant lorientais n'est pas prêt d'en rester là par rapport à cette triste histoire, quitte à étudier les options juridiques... « On a perdu notre pilier défensif pour le match de coupe contre Tours et pour le derby à Rennes samedi, pour rien. C'est assez scandaleux de la part de Sunderland qui, entre temps, a négocié avec un joueur du Bayern (Jan Kirchhoff, ndlr) », a lancé Hayes, qui vient donc de perdre un temps fou dans ce mercato hivernal puisque Lindsay Rose aurait dû débarquer en Bretagne pour compenser ce faux départ...

Share