Lens devant la DNCG, la grande braderie ou le crash ?

Lens devant la DNCG, la grande braderie ou le crash ?

Photo Icon Sport

Après un premier report, c’est ce mercredi que le RC Lens est passé devant la Direction nationale de contrôle de gestion afin de tenter de faire valider ses comptes et son futur budget. Et si l’été dernier, Gervais Martel avait finalement arraché un feu vert de l’instance, non sans avoir utilisé la totalité des possibilités juridiques et administratives, le président de Lens semble être cette année dans une situation encore plus compliquée. Hafiz Mammadov étant aux abonnés absents depuis des mois, et aucun repreneur n’ayant racheté tout ou partie du club nordiste, il semble que Gervais Martel a tenté ces derniers jours de vendre de nombreux joueurs. Selon la Voix du Nord, le président lensois était en Belgique mardi afin d'essayer de céder trois joueurs au Standard de Liège, et faire ainsi miroiter la rentrée d’argent frais.

Pas de solution réelle pour Lens ?

Le quotidien régional affirme que Gervais Martel n’a pas réellement la possibilité d’avoir les garanties que la DNCG exige et que deux hypothèses se profilent. Soit Lens sera rétrogradé en National, ce qui déclenchera probablement une nouvelle bataille juridique, soit le RC Lens déposera le bilan afin de repartir sur des bases plus saines. Mais à priori les supporters lensois vont devoir patienter, car la décision de la DNCG ne sera pas communiquée ce mercredi a lui même annoncé le patron du RCL en sortant de de son rendez-vous : « L'audition a été extrêmement correcte, avec des gens qui sont à l'écoute. On n'a pas évoqué le nom de Mammadov aujourd'hui, on se débrouille tout seul. Je connais bien le dossier, je l'ai présenté comme il fallait. Cela fait 20 ans que je pratique la DNCG... Mais je ne veux pas communiquer aujourd'hui je pense qu’il faudra attendre deux ou trois jours. »

Share