Kombouaré voyait Lens déposer le bilan

Kombouaré voyait Lens déposer le bilan

Photo Icon Sport

Antoine Kombaouré, entraineur de Lens, après la victoire face à Nantes : « On a été confronté toute la saison à un actionnaire (majoritaire, Hafiz Mmammadov) qui ne pouvait pas investir. L’argent n’est pas arrivé. On n'a pas pu se renforcer, surtout lors du mercato d’hiver. Ma première idée aujourd’hui, c'est de couper avec le foot et de partir très loin. Je n’ai plus envie de parler de mon métier. Gervais le sait. Après, on verra bien. Je demande des actes pour le club. Pas pour moi. C’est secondaire. On n'a pas le droit de voir ce club descendre plus bas que la Ligue 2. C’est un club qui mérite de rester professionnel. Avec ses infrastructures, ses bons jeunes et son public fantastique. Je suis venu car il y a un engouement incroyable ici. Ou voit-on dans un club dernier du championnat, un soutien aussi fort et aussi longtemps? Je suis admiratif. Mais inquiet. Je l'étais déjà avant pour l’avenir du club. Plus on a avancé, plus j’étais inquiet. J’avais le sentiment qu’on aurait pu déposer le bilan. Aujourd’hui, on fini la saison, c’est une grande victoire, mais l’inquiétude est toujours là. Les supporters m’ont réclamé sur la pelouse ? Je ne suis pas un héros. Ce n’est pas de la fausse modestie mais j’ai du mal à comprendre pourquoi ils ont autant de sympathie pour moi. J’ai le sentiment de ne pas avoir fait le boulot. »

Share