Caen ne s'interdit pas de jouer la grande Europe face à Monaco

Caen ne s'interdit pas de jouer la grande Europe face à Monaco

Photo Icon Sport

Grâce à son succès à Saint-Etienne dimanche (1-2), Caen totalise 42 points et peut se vanter d’avoir assuré son maintien. Et maintenant, à 10 journées de la fin du championnat, quels sont les objectifs ?

Interrogé ce jeudi en conférence de presse, Patrice Garande n’a pas souhaité répondre à la question. En tout cas pas directement… Mais avant la réception de Monaco vendredi (20h30), l’entraîneur du SMC a clairement laissé entendre que sa formation ne se gênerait pas pour décrocher une place européenne, voire même sur le podium !

« Avoir 42 points doit nous permettre d’aborder tous les matchs avec l’esprit libéré en étant conquérants pour en gagner le plus possible. Il faut aller chercher les choses sans se poser de questions, sans aucune pression, parce qu’on n’en a pas, et réussir un match à fond tous ensemble. Et comme on sent qu’on retrouve un certain allant et une certaine fraîcheur, on n’a pas de questions à se poser. On a la possibilité de faire un truc fantastique et on est là comme d’autres équipes », a confié le technicien, sans vouloir citer les objectifs caennais.

Un calendrier a priori favorable

« Ce n’est pas parce qu’on ne vous en donne pas qu’on n'en a pas (sourire). Je sais ce que vous attendez, mais nous on a l’ambition de gagner tous les matchs, c’est pas mal quand même, a-t-il répondu. (...) On a déjà réussi plein de choses, mais jusqu’où on va aller ? Je ne sais pas. Aura-t-on cette régularité dont on a besoin pour prétendre à plus que ce qu’on a maintenant ? Je n’en sais rien, mais avec les joueurs, on a cette volonté de tout faire pour. » D’autant qu’après l’ASM, les prochains adversaires de Caen se nomment, GFC Ajaccio, Troyes et Toulouse, soit les trois relégables…

Share