Caen est énervé par le patron de l'OL et ne le cache pas

Caen est énervé par le patron de l'OL et ne le cache pas

Photo Icon Sport

Dans sa lutte contre la Ligue de Football Professionnel, Jean-Michel Aulas est venu se mêler de la bataille pour le maintien en venant évoquer la possible faillite de Lens avant la fin juin, ce qui remettrait en cause la totalité des résultats du club nordiste. Du côté de Caen, prochain adversaire de l’Olympique Lyonnais, on trouve plutôt très limites les propos du président de l’OL, même si le SMC serait « aidé » puisque le club normand aurait alors cinq points d’avance sur le 18e, qui serait toujours Evian Thonon Gaillard. Mais pour Jean-François Fortin, il est un peu facile pour son homologue lyonnais de sortir ce dossier maintenant.

« La Ligue ne peut pas faire autrement que de laisser Lens terminer la saison. Et je n'envisage pas un seul instant qu'on puisse remettre en cause a posteriori tous ses résultats. Ce serait d'un ridicule achevé! À partir du moment où on a laissé Lens débuter la saison, c'est qu'on estimait que sa situation financière lui permettait d'aller au bout de celle-ci et c'est le cas. C'est en juillet que Jean-Michel Aulas aurait dû insister pour ne pas permettre à Lens d'entamer le Championnat. Si Lyon avait pris six points sur six au Racing et le PSG seulement trois, Aulas n'en parlerait même pas. En plus, il laisse entendre que parmi nous, il y en a qui lui ont dit : “Je suis d'accord avec toi.” Je trouve ça limite…  », explique le président du Stade Malherbe de Caen qui pourra parler de tout cela avec Jean-Michel Aulas au stade d’Ornano.

Share