Trois mois de suspension pour Pallois, Bordeaux hallucine

Trois mois de suspension pour Pallois, Bordeaux hallucine

Photo Icon Sport

Pour son mauvais comportement auprès d’un arbitre lors du match à Rennes, Nicolas Pallois a écopé d’une suspension ferme de trois mois. Ce à quoi Bordeaux ne s’attendait pas.

La commission de discipline a frappé, Nicolas Pallois ne pourra pas retrouver les pelouses de Ligue 1 avant le 22 février prochain. Soit trois mois après son dérapage à Rennes, lorsque le défenseur central avait bousculé un arbitre dans le dos en ajoutant des propos insultants. Une lourde sanction « disproportionnée » aux yeux du club aquitain, qui se réserve le droit de faire appel.

« Nicolas Pallois a été lourdement sanctionné jeudi soir par la commission de discipline de la LFP. Suspendu à titre conservatoire depuis le 26 novembre, Nicolas sera finalement privé de trois mois de compétition, jusqu’au 22 février 2016. Cela représentera une suspension comprise entre 16 et 19 matchs dans les différentes compétitions nationales. Le FC Girondins de Bordeaux est circonspect face à l’ampleur de la sanction. Il est normal que Nicolas Pallois ait été suspendu pour son mauvais comportement à l’issue de Rennes-Bordeaux. Un mauvais comportement qu’il a reconnu devant la commission de discipline jeudi soir. Cette suspension de trois mois apparaît néanmoins disproportionnée. Le club n’a pas pour habitude de critiquer les décisions et attendra les motivations exactes de la décision avant de décider de faire appel ou non », peut-on lire sur le site officiel des Girondins, qui comptaient sur le retour rapide de Pallois pour compenser les nombreuses blessures de l’effectif.

Share