Dugarry explose contre De Tavernost, pas contre Bordeaux

Dugarry explose contre De Tavernost, pas contre Bordeaux

Photo Icon Sport

En réponse au clin d’œil de Nicolas de Tavernost après la victoire de Bordeaux contre l’AS Monaco, Christophe Dugarry a répondu au propriétaire du club aquitain. 

La réaction des Girondins face à l’AS Monaco dimanche (3-1) n’a rien changé à l’opinion de Christophe Dugarry. Surtout après la dédicace de Nicolas de Tavernost, président de M6 et actionnaire majoritaire de Bordeaux. Pour le consultant de Canal+, le club dirigé par Jean-Louis Triaud n’a plus aucune ambition et ne le cache même pas.

« J’espère qu’il me dédicacera encore plein de victoires et qu’à la fin de la saison, il me dédicacera une place en Ligue des champions. (...)  Les matchs de Bordeaux, j’en ai vu des tonnes et des tonnes. Je les ai pratiquement tous vus cette saison. Ça a été moyen, pour ne pas dire plus que passable, a estimé l’ancien joueur des Marine et Blanc sur RMC. Il n’y a pas que moi qui le dis. Je vis à Bordeaux au quotidien, je suis avec les supporters, je croise les joueurs. Ce sont eux les premiers à dire qu’il n’y a pas d’envie, que ça manque de qualité technique. C’est ce que dit Willy Sagnol, c’est ce que dit le président Triaud. (...) Plutôt que de me dédier cette victoire, j’aurais préféré qu’il réponde à toutes les questions que tous les Bordelais et tous les supporters se posent : quelle est aujourd’hui l’ambition du club ? »

« Bordeaux n’affiche jamais aucune ambition »

« C’est un club qui a 60 millions d’euros de budget, soit le sixième ou septième budget du championnat. C’est un club qui se contente toujours d’être cinquième, sixième, septième ou huitième. Il n’affiche jamais aucune ambition, il ne rivalise jamais pour les trois premières places, a-t-il regretté. Je pense que depuis le titre de 2009, il y a eu des équipes qui ont fini devant avec des budgets beaucoup moins importants que Bordeaux. (...) Pourquoi Bordeaux n’arrive pas à faire des coups sur des joueurs gratuits ? Ce n’est même pas une question d’argent. (...) Comment on peut perdre aujourd’hui contre Sion à domicile en Ligue Europa ? Comment on peut faire des matchs avec zéro occasion ? Avec tout le respect que je peux avoir pour des clubs moindres, Bordeaux n’est pas Angers, Bordeaux n’est pas Caen, Bordeaux n’est pas Guingamp, qui a pourtant joué la Ligue Europa en se disant on va faire du mieux possible. Il faut changer de discours », a conclu Dugarry, dont l'avis semble partagé par la plupart des supporters girondins.

Share