Bordeaux : Chambré par ses joueurs, Triaud s’énerve

Bordeaux : Chambré par ses joueurs, Triaud s’énerve

Photo Icon Sport

Malgré les absences de Diego Rolan, Jérémy Ménez ou encore Adam Ounas, Bordeaux est allé s’imposer à Metz (0-3) pour la 6e journée de Ligue 1 mercredi.

Et les Girondins ont ajouté la manière, ce qui n'était pas le cas lors de leur défaite à domicile face à Angers (0-1) samedi. Du coup, les Marine et Blanc n’ont pas tardé à accuser leur mauvaise pelouse. Même l’entraîneur Jocelyn Gourvennec s’y est mis après la rencontre à Saint-Symphorien.

« Le terrain, ici à Metz, est exceptionnel, vraiment exceptionnel, il est comme au Parc des Princes. Et nous, on a un terrain catastrophique… Forcément, c’est un problème, a critiqué le technicien. Bon, il n’y a pas que ça, mais c’est un gros problème pour un club comme Bordeaux d’avoir un stade si magnifique avec une pelouse aussi catastrophique. J’espère qu’il va y avoir de l’amélioration à ce niveau-là. » Un prétexte qui agace Jean-Louis Triaud, taquiné par ses joueurs.

L’excuse des Girondins

« Ça chambre un peu dans le vestiaire. Après cette victoire et le mauvais résultat d’Angers, l’argument numéro 1 était la pelouse, a réagi le président de Bordeaux sur Girondins TV. Ils disent que là au moins, avec une pelouse pareille, on peut jouer au foot. Il me tarde que la pelouse du Matmut Atlantique soit très rapidement en bon état, ça enlèvera ce genre d’excuse qu’ils ne pourront plus utiliser. » Autant dire que les Bordelais seront attendus au tournant lorsque le terrain sera en meilleur état.

Share