Agacé par Luis Fernandez, Sagnol contre-attaque

Agacé par Luis Fernandez, Sagnol contre-attaque

Photo Icon Sport

Peu après l’élimination des Bleuets de la course à l’Euro 2015 et aux JO 2016, Luis Fernandez avait fait dans l’insolite en accusant Willy Sagnol, parti cet été de la sélection espoirs pour prendre les commandes à Bordeaux. Le mot « trahison » avait même été employé par l’animateur radio, ce qui n’a pas du tout ravi l’intéressé, qui a répondu à sa façon en conférence de presse. Tout en précisant d’entrée de jeu que ce que pouvait sortir Luis Fernandez sur RMC n’était pas vraiment de l’analyse footballistique, Sagnol a tout de même renvoyé le bâton. 

« Vous savez, quand ça vient de Luis… Il a dit que j'étais parti au bout d'un an. J'ai quand même fait trois ans à la fédération. Si tous les techniciens effectuaient trois ans dans le même club, la moyenne de présence dans les institutions serait plus élevée. C'est Luis avec tout ce que ça comporte. Il a fait lui aussi des choix très étranges dans sa carrière que personne ne s'est permis de commenter… », a expliqué l’entraineur bordelais. Une petite phrase qui peut faire référence à plusieurs moments dans la carrière de Luis Fernandez, qui, niveau choix étrange, avait déserté le PSG champion de France pour le Racing en 1986, ou avait décidé de mettre Ronaldinho sur le banc de touche pour sa dernière saison à Paris. 

Share