La LFP tape fort sur Bastia

La LFP tape fort sur Bastia

Photo Icon Sport

Les derniers incidents du match entre Bastia et Nice du 7 mars dernier ont été ceux de trop pour le SC Bastia. Une fois encore, le stade Furiani a été le théâtre de nombreux débordements, et la commission de discipline en a fait la liste, avant d’annoncer que le stade corse était désormais fermé au public pour les prochaines rencontres du SCB jusqu’à ce que la sanction définitive soit prononcée. Les prochains matchs de Bastia devraient donc se jouer ailleurs qu'à Furiani.

« Comportement des supporters du SC Bastia : Après audition du représentant du SC Bastia, la Commission décide, au vu de la gravité des faits, de placer le dossier en instruction.Par ailleurs, la Commission considérant,- l’utilisation de très nombreux engins pyrotechniques (66), 
- le jet de briquets en direction des joueurs niçois à l’échauffement, 
- le jet d’objets lors d’un corner en faveur de Nice ayant entraîné l’interruption de la rencontre,
- les propos injurieux tenus par des supporters bastiais à l’encontre du délégué,
- le jet à deux reprises d’un ballon depuis une tribune ayant entraîné l’interruption de la rencontre,
- l’apparition à plusieurs reprises d’une banderole injurieuse et obscène, 
prononce la suspension à titre conservatoire du stade Armand Cesari du SC Bastia à compter du vendredi 13 mars 2015 et jusqu’à décision prise par la Commission, le ou les matchs concernés devant en outre impérativement se dérouler à huis clos total
», a fait savoir la commission de discipline de la LFP, qui a répertorié des incidents, minimes ou majeurs, à presque tous les matchs à domicile de Bastia cette saison. 

Share