PSG : Déçu de Neymar, Ronaldo balance sur ses simulations

PSG : Déçu de Neymar, Ronaldo balance sur ses simulations

Photo Icon Sport

Annoncé comme le grand favori de la Coupe du monde 2018, le Brésil n’a pas dépassé le stade des quarts de finale.

La Seleçao, qui semblait pourtant monter en puissance, n’a pas réussi à passer l’obstacle de la Belgique (2-1). Il faut dire que certaines individualités n’ont pas répondu aux attentes vendredi dernier. C’est notamment le cas de Neymar qui a globalement déçu pour son retour de blessure. Et qui a surtout agacé à cause de son comportement. Résultat, son compatriote Ronaldo ne l’a pas épargné.

« Il doit apprendre »

« On attendait plus de lui car c’est la star de l’équipe, a regretté la légende brésilienne sur SporTV. Je ne sais pas si c’est à cause de son opération du pied ou quelque chose d’autre, mais j’ai l’impression qu’il a été limité par quelque chose. Arriver au Mondial comme si de rien n’était après avoir été opéré et indisponible trois mois est quelque chose de difficile. Il est encore jeune, très talentueux et il a beaucoup de responsabilités sur ses épaules, mais il doit apprendre. »

D’autant que sa réputation a été ternie en Russie. « Il y a beaucoup de gens sur les réseaux sociaux qui vont détourner des images de Neymar, mais il faut l’oublier et essayer de vivre avec, a conseillé El Fenomeno. Neymar doit mieux contrôler ses émotions pendant les matchs. Il prend des risques à demander tout le temps des cartons jaunes. Il doit utiliser cette mauvaise énergie à meilleur escient. »

Pourquoi Neymar simule

Ou plutôt changer de combine, celle qu’il avait révélée à Ronaldo. « Je lui ai demandé il y a cinq ans et il m’a expliqué que souvent, quand il reçoit un coup, il réagit de cette façon pour ne pas recevoir un coup encore plus fort, a raconté l’ancien Ballon d’Or. Cela m’arrivait aussi. J’avais l’impression d’être traité de façon injuste. Je prenais des coups et l’arbitre ne sifflait pas. » Compte tenu de son image, les hommes en noir ne feront aucun cadeau au Parisien la saison prochaine.