Neymar tais-toi, l'ordre est donné !

 Neymar tais-toi, l'ordre est donné !

Photo Icon Sport

Très critiqué depuis le début de la Coupe du monde en Russie, Neymar a encore terni son image lundi.

Après une semelle du Mexicain Miguel Layun, l’attaquant du Brésil s’est roulé au sol et a visiblement exagéré sa douleur. De quoi provoquer la colère de ses adversaires et de nombreux observateurs. Parmi eux, d’anciens grands joueurs comme Diego Maradona, Peter Schmeichel ou Alan Shearer l’ont sévèrement taclé ! Autant dire que Neymar devient une cible, d’où l’intervention de la Fédération auriverde.

En effet, l’instance, qui veille à bien entourer sa star, lui a demandé de ne pas réagir dans la presse, indique Marca. Après la rencontre, le sélectionneur Tite avait déjà interdit au Parisien de répondre au coach mexicain qui l’avait traité de clown. Du coup, le père et agent de Neymar a donné la même consigne aux amis du joueur.

« Neymar n’a marché sur personne »

Vous l’aurez compris, la Fédé fait le maximum pour calmer les choses malgré le sentiment d’injustice ressenti. « Neymar n'a marché sur personne, on lui a marché dessus et on lui a mis des coups. Et pourtant c'est lui qu'on attaque et qu'on traite d'anti-sportif. Il a des douleurs à la cheville à cause de tous les coups reçus pendant le match », s’est plaint un membre de la Selecao. Pas l’idéal pour préparer un quart de finale contre la Belgique vendredi (20h).