Halilhodzic et l'Algérie c'est officiellement fini !

Halilhodzic et l'Algérie c'est officiellement fini !

Photo Icon Sport

La demande du président algérien, les pétitions lancées sur internet et l’accueil énorme réservé par les supporters au retour des Fennecs du Mondial brésilien n’ont rien changé, Vahid Halilhodzic a confirmé dans la nuit de dimanche à lundi qu’il quittait son poste de sélectionneur. Dans un ultime communiqué publié sur le site officiel de la Fédération algérienne de football, le technicien, qui s’apprête à prendre les commandes du club de Trabzonspor, a remercié ceux qui l’avaient soutenu, réglant au passage quelques comptes.

« Je tiens à remercier, tout d’abord, Son Excellence, le Président de la république M. Abdelaziz Bouteflika, qui m’a profondément touché par son accueil et ses chaleureuses paroles.Je tiens, également, à remercier monsieur le premier ministre  Abdelmalek Sellal dont j’ai apprécié les encouragements et le soutien. Je n’oublie pas de remercier vivement le président de la FAF Mohamed Raouraoua avec lequel j’ai travaillé pendant trois ans en étroite collaboration pour réaliser les objectifs fixés et qui a mis à la disposition du groupe tous les moyens nécessaires pour assurer cette difficile mission.Je tiens à rendre hommage aux joueurs et aux membres des staffs technique, médical et administratif qui m’ont pleinement assisté tout au long de ma mission. Je tiens à associer au succès de l’équipe nationale, le formidable public algérien qui m’a soutenu dès le premier jour de mon arrivée et qui m’est resté fidèle. Je garderai à jamais le souvenir ému de l’accueil extraordinaire qui nous a été réservé au retour du mondial.Seule fausse note, que je tiens à relever, le comportement indélicat d’une certaine presse, pas toute heureusement, qui n’a pas cessé de stigmatiser, non seulement mon travail, mais s’en est pris à ma propre personne et à ma famille, ce que je n’oublierai et ne pardonnerai jamais.  Aujourd’hui, après avoir vécu trois années en Algérie, mes obligations familiales et l’attrait de nouveaux challenges sportifs ont pesé lourdement dans mon choix. Je pars fier de mon bilan après avoir respecté totalement mon contrat avec la FAF », a indiqué Vahid Halilhodzic, qui a réussi à emmener l’Algérie en huitième de finale de la Coupe du Monde, les Fennecs étant éliminés après prolongation par l’Allemagne. Avant cela, une défaite lors du premier match face à la Belgique lui avait valu une pluie de critiques dans la presse algérienne, mais également des supporters qui avaient jugé ses choix tactiques trop frileux. Heureusement, l’Algérie s’était ensuite réveillée, réalisant une superbe deuxième partie de Mondial. Mais cela ne suffira pas à faire changer d’avis Coach Vahid, qui voulait retrouver le chemin de l’entraînement au quotidien dans un club.