Mercato : Avant Galatasaray, Carrasso a raté Arsenal

Mercato : Avant Galatasaray, Carrasso a raté Arsenal

Photo Icon Sport

Non conservé par les Girondins de Bordeaux, Cédric Carrasso a mis du temps avant de trouver un point de chute.

Il faut dire que le gardien de 35 ans a été confronté à quelques imprévus. Tout d’abord, le Français, qui a eu plusieurs touches en Ligue 1, pensait signer au Sporting Portugal. « Cette offre, je l'ai acceptée. Tout était OK, mais ça a foiré. Il y a eu un bug avec les agents sur place », a confié Carrasso à L’Equipe, à qu’il a également révélé ses contacts avec le manager des Gunners Arsène Wenger.

« Pareil pour Arsenal. Arsène voulait fonctionner avec trois bons gardiens. Je devais y aller comme troisième, a raconté l’ancien Marseillais. Au début, je me suis dit : "Troisième à ne rien faire, si ce n'est être dans le groupe, ce n'est pas très intéressant." Après je me suis dit : "C'est Arsenal tout de même. Feu !" Et il y a encore eu ce problème d'agents. » Finalement, le portier vient de signer à Galatasaray sur les conseils de son futur coéquipier Bafétimbi Gomis.

Le rôle de Gomis

« Bafé m'a convaincu. Il m'a téléphoné pour me dire tout le bien qu'il pensait de Galatasaray. Il m'a aussi rassuré en mes disant qu'il y avait une école française à Istanbul pour mes trois enfants. Je n'ai pas réfléchi longtemps : Galatasaray, ça ne se refuse pas. C'est un énorme club, historique, porté par un engouement populaire incroyable », a expliqué Carrasso, qui devra se contenter d’un rôle de numéro 2 en Turquie derrière Fernando Muslera.