Mercato : Adrien et Véronique Rabiot prêts à larguer la Juventus ?

Mercato : Adrien et Véronique Rabiot prêts à larguer la Juventus ?

Photo Icon Sport

Arrivé libre à la Juventus, après avoir quitté le Paris Saint-Germain. Adrien Rabiot ne parvient pas à se faire une place au sein du club turinois. La situation est telle que Véronique Rabiot étudie les nombreuses offres qui lui arrivent.

Mis au placard l’hiver dernier par le Paris Saint-Germain, Adrien Rabiot s’était réjoui de quitter son club formateur pour rejoindre un club aussi prestigieux que la Juventus lors du mercato estival. Oui mais voilà, l’effectif turinois pèse un sacré poids et personne n’a de passe-droit. Autrement dit, pour avoir sa place sur le terrain, il faut la mériter plus que les autres joueurs. Et si l’on en croit les choix de Maurizio Sarri, Adrien Rabiot est loin d’être premier choix, avec seulement 7 matches de Serie A à son menu, même si le milieu de terrain a été blessé aux adducteurs fin novembre. Samedi, lors de la défaite de la Juventus face à la Lazio, Adrien Rabiot était sur le banc et forcément cela ne lui convient pas.

Pour FootMercato, du côté du joueur et de sa maman, Véronique Rabiot, tout cela commence à faire beaucoup, au point qu’un éventuel départ au mercato d’hiver est envisagé très sérieusement. « Plusieurs cylindrées européennes, notamment en Angleterre, ont déjà fait savoir leur vif intérêt auprès de Véronique Rabiot. Certaines, bien renseignées sur sa situation, envisagent même de passer à l’action cet hiver (...) Les relations déjà mitigées entre Véronique Rabiot et le directeur sportif Fabio Paratici n’améliorent pas les choses. Jugée parfois envahissante par certains membres du club, la mère du joueur a évoqué à plusieurs reprises ce sujet auprès des dirigeants italiens, et entend désormais, trouver une solution rapide pour son fils qui ne peut pas se permettre de passer une fois encore une saison sur le banc de touche », explique le site spécialisé. Reste que si le clan Rabiot avait les atouts dans les mains au Paris Saint-Germain, il en va autrement à la Juventus. Le milieu de terrain de 24 ans a en effet signé, contre une belle prime, jusqu’en 2023 avec la Vieille Dame. Et il sera impossible d'imposer un choix aux dirigeants du club italien, lesquels en ont vu d'autres.