Fair-play financier : Le PSG finalement pas trop perdant avec l'UEFA ?

Fair-play financier : Le PSG finalement pas trop perdant avec l'UEFA ?

Photo Icon Sport

L’UEFA et le PSG n’ont toujours pas communiqué sur l’épineux dossier du fair-play financier, mais il apparait désormais comme très possible que le Paris Saint-Germain aurait accepté l’idée de payer à l’UEFA une forte somme après des négociations intenses avec les services de Michel Platini. Et ce mardi après-midi, RMC croit savoir quelques détails des discussions qui ont eu lieu entre l’UEFA et la direction du PSG. Selon la radio, le contrat  signé par Paris avec Qatar Tourism Authority est de 200M, alors que l’UEFA le valide seulement à 100ME, estimant qu’il a été surestimé par les dirigeants parisiens. Le Paris Saint-Germain aurait un an pour combler cette différence, mais il va donc pouvoir recruter, aucune interdiction n’ayant été décidée. Mieux encore, il n’aurait même pas d’argent à verser puisque l’UEFA se versera dans un premier temps directement sur ses recettes européennes de la saison, le club de la capitale étant déjà assuré de participer à la prochaine Ligue des champions. A priori cet accord serait déjà validé par les deux camps, les négociations ayant eu lieu dans des conditions très courtoises.

« L’UEFA n’a jamais pensé à exclure le PSG ou Manchester City de la Ligue des champions. Ce sont des clubs qui permettent à l’UEFA de générer plus de revenus et d’accroître sa notoriété. Les dirigeants du PSG ont tout de suite été à l’écoute et respectueux des discussions. Les débats n’ont jamais été tendus. Dès lors, il n’a jamais été question de mettre en danger Paris », a indiqué une source interne à l’UEFA. Reste désormais au Paris Saint-Germain à dénicher de nouveaux riches sponsors pour combler le trou de 100ME, et l'affaire sera faite.