L'UEFA est « assez étonnée » du deal entre le PSG et QTA

L'UEFA est « assez étonnée » du deal entre le PSG et QTA

Photo Icon Sport

Multiplier les contrats pour entrer dans les cordes du fair-play financier. Le Paris Saint-Germain a opté pour cette politique en signant des accords ces derniers mois avec Ooredoo, Nivea Men, Panasonic, Nike, Mc Donald’s. Mais c’est bien celui signé avec Qatar Tourism Authority qui suscite des interrogations auprès des dirigeants de l’UEFA. C’est du moins ce qu’a expliqué le directeur général de Supporters Direct et co-auteur des règles du fair-play financier David Lampitt. Pour lui, cet arrangement aura des difficultés à convaincre l’instance européenne du football.

« C’est un deal assez étonnant qui flirte avec les limites de la crédibilité. Est-ce que cela reste dans le cadre du fair-play financier, cela incombe à l’UEFA de le déterminer. Quand vous regardez l’historique des contrats de sponsoring au Paris Saint-Germain et en France, vous constaterez que le décalage est extrême » a expliqué le dirigeant dans les colonnes du Telegraph. Des propos qui laissent à penser que l’UEFA dispose des chiffres exacts de cet accord entre les deux parties. Des chiffres qui sont suffisamment conséquents pour justifier un investissement de plus de 200 millions d’euros au mercato sur les deux dernières saisons, toute la question est là pour le Paris Saint-Germain.