L'ASSE doit rigoler des menaces du « parrain » de Sissoko

L'ASSE doit rigoler des menaces du « parrain » de Sissoko

Photo Icon Sport

Prêté par Wolfsburg à l’ASSE, Ibrahim Sissoko n’a jamais été titulaire chez les Verts, jouant seulement 94 minutes depuis le début de la saison, en quatre matches. Et surtout il n’est plus réapparu sur les pelouses de Ligue 1 depuis un nul (2-2) contre Bastia fin septembre. Roland Romeyer ne l’a pas caché, l’attaquant ivoirien peut déjà faire ses valises, l’AS Saint-Etienne ne comptant plus sur lui pour la suite et la fin de la saison. Autrement dit, les propos du « parrain » de Sissoko sur le site Sport-Ivoire ont probablement fait sourire les dirigeants des Verts. « J’ai rencontré Christophe Galtier il y a quelques jours et j’ai été clair avec lui. Ou bien Sissoko joue, ou il quitte le club cet hiver. Il n’y a pas une autre forme de négociation. Il ne sert à rien d’aller en prêt et de ne pas jouer », a expliqué Cissé Souleymane, qui s’occupe des intérêts de l’attaquant ivoirien. Finalement, tout le monde est d’accord et Ibrahim Sissoko quittera donc en janvier l’ASSE où il n’aura pas eu l’apport escompté, c’est le moins que l’on puise dire.