Au PSG, un remplaçant est « au bout du rouleau »

Au PSG, un remplaçant est « au bout du rouleau »

Photo Icon Sport

Cinq titularisations. Tel est le triste bilan en Ligue 1 de Jérémy Ménez, l’homme qui a donné le titre la saison passée au club de la capitale, et principale victime de l’arrivée d’Edinson Cavani. Désormais en concurrence avec Lavezzi, Lucas voire Pastore pour le seul poste d’attaquant restant, l’ancien romain ne cache plus son mal-être, et son entourage non plus. Alors que son nom est souvent murmuré du côté de la Juventus, que son agent avait confié il y a quelques semaines que la perspective de retourner à Monaco lui semblait intéressante, c’est un de ses proches qui a confié que la situation n’était plus tenable pour lui au PSG.

« Il est au bout du rouleau et ne pense plus qu’à partir pour avoir du temps de jeu », a expliqué un membre de son entourage à L’Equipe, histoire de dire qu’à partir du 1er janvier prochain, c’est à dire mercredi, l’international français allait étudier sérieusement la possibilité de quitter le PSG pour retrouver du temps de jeu, et aussi une place en équipe de France en vue du Mondial.