Wallemme : «Fier de mes joueurs»

L’entraîneur du Racing Club de Lens était évidemment aux anges après le match nul décroché par son équipe à Strasbourg lundi soir, alors que les Alsaciens ont évolué à 11 contre 10 pendant une heure après l’expulsion de Toifilou Maoulida. « Je suis fier de mes joueurs. Ils ont fait preuve de solidarité, de courage et d’opiniâtreté. C’est un très bon point pris ici, surtout dans les circonstances que vous connaissez. Strasbourg n’a pas réussi à trouver une solution face à une équipe réduite à dix. Nous sommes parvenus à les empêcher de jouer et de marquer d'autres buts. Ce nul n’est donc pas illogique. Ce n’était pas à nous de faire le jeu, surtout après l’expulsion de Toifilou. Je retiens surtout notre deuxième mi-temps et cette force de caractère dont nous avons fait preuve en étant réduit à dix… On ne pouvait pas faire plus face à une telle équipe même si, avec un peu de lucidité, il y avait peut-être moyen de faire un hold-up parfait en toute fin de rencontre… C’est notre premier nul mais cela n’est qu’une anecdote. A Tours, nous n’avions pas eu le mental pour revenir. Ici, on l’a eu et on est revenu », a analysé Jean-Guy Wallemme.