Wenger : « La France rattrape l’Angleterre et l’Espagne »

Les clubs français ont le vent dans le dos cette saison en Ligue des Champions, et les louanges ne tardent pas à tomber. C’est Arsène Wenger le dernier à s’y être collé à l’approche du quart de finale 100 % entre Lyon et Bordeaux. Pour le manager d’Arsenal, le renouveau du championnat de France est en cours.

« Les clubs français progressent. Ils n’ont pas rejoint l’Angleterre ou l’Espagne, mais ils sont sur le bon chemin pour les rattraper. Le championnat est bien plus fort qu’il y a trois ans par exemple. Il y a eu beaucoup d’argent d’injecté, les télés donnent beaucoup plus que par le passé et ils ont créé des avantages fiscaux spécifiques au football. Cela leur permet de garder quelques joueurs importants comme Gourcuff, et d’attirer quelques grands noms de l’étranger », a analysé le technicien alsacien.