TV : Labrune envoie un message clair à Téléfoot

TV : Labrune envoie un message clair à Téléfoot

Téléfoot a cessé de diffuser dimanche soir, l'émotion étant grande au sein de la rédaction et des techniciens de la chaîne lancée l'été dernier. Vincent Labrune a une pensée pour le personnel.

Quoi qu'on pense de la gestion financière qui a amené au fiasco de Téléfoot, et même si ceux qui ont voté Médiapro en 2018 se cachent, il est clair que sur le plan social la fermeture de la chaîne sportive est un désastre. Depuis que l'on sait que Canal+ a raflé l'ensemble des droits TV de la Ligue 1 jusqu'à la fin de la saison, il y avait de l'amertume et de la tristesse et dimanche, au moment où Anne-Laure Bonnet a rendu une dernière fois l'antennes, les larmes coulaient. 

Ce lundi, le patron de la LFP a tenu à saluer le travail des équipes de Téléfoot, même si forcément Vincent Labrune doit avoir moins de tristesse à voir Mediapro et Jaumes Roures partir du PAF. « Téléfoot La Chaîne s’est arrêtée hier soir. Depuis le début de la saison, toutes les équipes éditoriales, techniques et administratives ont réalisé un travail remarquable pour faire vivre au quotidien les championnats de Ligue 1 et de Ligue 2. En quelques semaines, le défi de créer une chaîne a été relevé. Grâce à des émissions quotidiennes au cœur des clubs, des journalistes et des consultants de grande compétence pour commenter les rencontres, Téléfoot La Chaîne aura été une réussite éditoriale. Je mesure tout l’impact que l’arrêt de la chaîne aura pour ses salariés.  Je tenais aujourd’hui à remercier et à féliciter chaleureusement l’ensemble des salariés de Téléfoot la chaîne. Journalistes, consultants, techniciens, réalisateurs, administratifs, tous ont fait preuve d’une grande rigueur et d’un immense professionnalisme. Ce professionnalisme a notamment permis depuis décembre aux clubs de Ligue 1 et Ligue 2 de voir l’intégralité de leur match diffusés, d’éviter ainsi l’écran noir, et à la LFP de maintenir des conditions de négociation satisfaisantes pour lui permettre d’assurer le futur du football français. À Julien Bergeaud, Jean-Michel Roussier et à vous tous, je tenais à titre personnel et au nom de l’ensemble du football professionnel à vous dire un seul mot : MERCI », indique, dans un communiqué, Vincent Labrune.