Rennes : Ben Arfa, Gilets Jaunes, Dugarry dégoupille et le vire !

Rennes : Ben Arfa, Gilets Jaunes, Dugarry dégoupille et le vire !

Photo Icon Sport

Mis à l'écart pour le match Rennes-OM de dimanche en raison de son absence lors de la mise au vert avant la rencontre, Hatem Ben Arfa a repris le chemin de l'entraînement avec ses coéquipiers ce lundi. Pour Christophe Dugarry, les dirigeants rennais sont beaucoup trop gentils avec leur joueur, car s'il était président du SRFC il aurait carrément viré Hatem Ben Arfa. Rappelant que le joueur formé à l'OL n'avait pas réellement de quoi être fatigué, le consultant de RMC y est allé de bon coeur.

« Je trouve malgré tout que la sanction est assez légère. Moi, je serais allé bien plus loin. Je ne suis pas président de club, mais à leur place, je le mets à pied et je m’en sépare. Je trouve la sanction beaucoup trop légère. Partout où Ben Arfa est passé, sauf à Nice, il y a eu des problèmes. Il est fatigué? Mais il a eu deux ans pour se reposer au PSG. Pendant deux ans, il s’est reposé, et puis il a encore pris deux mois de vacances avant de signer à Rennes au dernier jour du mercato. Il est fatigué parce qu’ils ont réalisé un exploit au Betis devant 60.000 personnes? C’est une blague! On dit qu’il n’y a rien de grave, mais Ben Arfa n’a pas la télé chez lui ou quoi? Il ne voit pas ce qu’il se passe en France, les gilets jaunes qui sortent tous les samedis parce que eux sont vraiment fatigués? Je ne veux pas faire de démagogie, mais il fait le plus beau métier du monde. Quel manque de respect pour ses équipiers, pour son entraîneur… Avec moi, il ne reporterait plus jamais le maillot de Rennes », a prévenu un Christophe Dugarry très agacé et qui ne masque pas son agacement face à ce type de comportement. Hatem Ben Arfa a de la chance, le champion du monde 98 n'est pas patron de Rennes.