PSG : Pierre Ménès n’a vu que deux joueurs faire ce que fait Mbappé

PSG : Pierre Ménès n’a vu que deux joueurs faire ce que fait Mbappé

Photo Icon Sport

« Kylian je t’aime ». Voici le cri d’amour prononcé par Pierre Ménès au moment d’évoquer l’étoile montante du football français, qui franchit à chaque sortie de nouveaux records à seulement 19 ans désormais. Le natif de Bondy vient de terminer une année 2017 époustouflante, avec une demi-finale de Ligue des Champions et le titre national avec Monaco, des débuts en équipe de France, un transfert parfaitement digéré avec le PSG et des débuts en fanfare. Même dans les grands rendez-vous comme face au Bayern Munich, il a souvent été le meilleur parisien. Alors, le consultant de Canal+ ne le cache pas dans une chronique pour Paris Match, il est amoureux du talent, du style et de la personnalité de Kylian Mbappé, et avoue ne pas avoir ressenti cela souvent dans sa longue carrière de suiveur du football.

« Bon, j’avoue, le titre est un peu excessif mais il résume parfaitement ma pensée. Deux fois dans ma « carrière » – dans les tribunes, bien entendu –, j’ai ressenti ce frisson me parcourir la moelle épinière lorsqu’un joueur prenait possession de la balle. Avec Ronaldo, le Brésilien, et Anelka. Le sentiment indéfinissable que tout pouvait se passer. Pourtant, l’enfant de Bondy n’a que 18 ans. L’âge où les techniciens frileux – ils sont légion – se disent que le joueur, trop jeune, va se brûler les ailes. Il faut donc coûte que coûte le préserver. Le préserver de quoi ? Du talent, de la forme du moment ? La vie d’un pro est si courte, et souvent si ingrate, qu’il faut utiliser un joueur lorsqu’il est au top (...) A titre personnel, je n’oublierai jamais son adorable déclaration le jour de mon retour au « Canal Football Club ». La gentillesse et la justesse de ses mots m’ont touché. Ce garçon a toutes les qualités. Certains grincheux disent qu’il n’a encore rien prouvé, ce qui n’est pas vrai, et qu’il doit progresser. Mais comment ne pas croire en un tel potentiel ? Le plus fort que j’aie jamais vu », a avoué sans détour un Pierre Ménès qui ne voit pour le moment pas de limite à la progression de Kylian Mbappé.