PSG : Personne n'a acheté Paredes, l'incroyable bataille en coulisses

PSG : Personne n'a acheté Paredes, l'incroyable bataille en coulisses

Photo Icon Sport

Suite à une réunion au sommet à Doha, le Paris Saint-Germain a conforté Antero Henrique dans ses fonctions.

Durant le prochain mercato, le directeur sportif du club de la capitale devra donc encore composer avec Thomas Tuchel. Si l’entraîneur allemand a prolongé son contrat jusqu’en 2021, le Portugais a vu son avenir au PSG confirmé par Nasser al-Khelaïfi. Mais alors que l’été s’annonce chaud, les deux hommes forts du sportif au PSG sont plus que jamais en guerre froide, comme l’explique L’Equipe.

« La fin de saison n'a pas amélioré la nature de la relation entre Henrique et Tuchel, notamment. Depuis que l'entraîneur allemand est en fonction, il ne cesse de déplorer la qualité du recrutement et Henrique a fini de s'en lasser. L'arrivée de Paredes lors du mercato hivernal a été le dernier exemple illustrant une impossible réconciliation. Dans le camp de l'Allemand, on assure que l'Argentin est le choix du directeur sportif, Tuchel préférant à l'époque recruter Idrissa Gueye (Everton). Côté portugais, on réplique depuis peu que c'est l'entraîneur parisien qui a voulu Paredes, aucun ne souhaitant assumer cette responsabilité à 47 M€. Les deux hommes pourront-ils continuer à collaborer ? Pour le moment, c'est ce qu'imposent les hautes instances du club », explique le journal national.

Au final, le PSG va repartir avec la même direction, et donc avec les mêmes problèmes... Ce qui devrait une nouvelle fois freiner les ambitions du club. Si le Cheikh al-Thani a décidé d’offrir une deuxième chance à tout le monde, le clan d’Henrique n’est pas forcément rassuré : « Antero est fatigué par tout ça et il ne serait pas surprenant qu'il signifie, à un moment ou à un autre, qu'il faudra choisir entre lui ou le coach ». Ambiance...