PSG : Les Ultras exigent que Meunier s'excuse

PSG : Les Ultras exigent que Meunier s'excuse

Photo Icon Sport

Sifflé et ciblé par un chant insultant dimanche soir lorsqu'il est entré en jeu en seconde période face à Guingamp, Thomas Meunier a bien compris que son like du tifo de l'OM ne lui était pas tout pardonné par les supporters du PSG. Et suite à la polémique qui s'en est suivie, le Collectif Ultras Paris a décidé de faire entendre sa voix via Le Parisien. 

Sur le site internet du quotidien régional, le vice-président du CUP a rappelé l'international belge à ses devoirs et a réclamé à ce dernier qu'il présente ses excuses afin que la page soit tournée. « Quand tu signes dans un club comme le PSG, tu dois au minimum connaître son histoire et ses valeurs. Je ne vois pas Ruffier « liker » un tifo des Lyonnais ou Thauvin « liker » un de nos tifos. Leur carrière serait compliquée après. Pourquoi, nous, à Paris on devrait l’accepter ? Nous, les ultras, on est les garants des valeurs du Paris Saint-Germain (...) Il est à Paris, il n’a pas le droit. Ça lui apporte quoi de faire ça ? (...) Quand on voit que pendant la phase de groupe, ils devaient fermer leurs virages parce qu’ils n’étaient pas assez nombreux et que maintenant, en demi-finale, ils en font des tonnes… Qu’ils fassent un tifo ou autre, on n’en a rien à foutre, ça ne nous intéresse pas. Quand Meunier « like » ce tifo, il manque de respect au club et aux supporteurs de Paris. L’erreur est humaine, peut-être qu’il n’a pas pris la proportion de tout ça, mais c’est un gars intelligent et mature. On lui a rappelé qu’on était à Paris. Il lui suffit juste de s’excuser. Ça ne fait pas de mal et on repart à zéro. Si elles ne viennent pas ? Il ne faudra pas se plaindre que le public du Parc n’accepte pas. On est contre les insultes et les menaces qu’il a reçues. C’est inacceptable, ce n’est pas nous. Mais il est quand même au courant qu’on est ennemis avec les Marseillais. Il a bien vu qu’on était venu mettre la pression avant le départ à Marseille. Et puisqu’il aime bien Twitter et Facebook, il a sans doute vu la banderole « Tuez-les » avant PSG-Marseille… », rappelle Mika, déterminé à obtenir des excuses de Thomas Meunier pour que cette histoire de like se conjugue au passé. La balle est dans le camp du joueur belge du Paris Saint-Germain.