PSG : Diarra au PSG ? Sévérac hurle à la catastrophe annoncée !

PSG : Diarra au PSG ? Sévérac hurle à la catastrophe annoncée !

Photo Icon Sport

Les rumeurs s'intensifient sur la possible signature de Lassana Diarra au Paris Saint-Germain lors de ce mercato d'hiver, le joueur ayant résilié ce week-end son contrat à Al-Jazira. Tandis que certains affirment que le milieu de terrain a déjà effectué des tests physiques dans un hôpital de la région parisienne à la demande du PSG, l'éventuelle venue de Lassana Diarra au Paris SG ne fait pas que des heureux. Ce mardi, dans Le Parisien, Dominique Sévérac estime que Nasser Al-Khelaifi ferait une énorme erreur en recrutant l'ancien joueur de l'OM, même si c'est pour zéro euro.

« Personne n’a vu jouer Lassana Diarra depuis un an et demi, mis à part les privilégiés qui assistaient à ses matchs avec Al-Jazira, un club émirien. Le milieu de terrain sort d’une saison dans une compétition faible, sans doute en dessous des trois premières divisions françaises. L’ancien Marseillais a prouvé dans le passé qu’il pouvait passer de l’état de curiosité sans condition physique à celui de patron du vestiaire et du jeu marseillais. Mais 1. Le PSG, ce n’est pas Marseille. L’exigence est folle, le niveau stratosphérique. On parle d’un joueur qui serait éventuellement amené à disputer un 8e de finale de Ligue des champions contre le Real Madrid. C’est dans 50 jours. 2. Au fond, il y a deux possibilités : ou Diarra n’est pas en forme et cela ne sert à rien de le recruter, même gratuitement; ou il revient vite au sommet et deviendra un problème pour Unai Emery. L’entraîneur osera-t-il l’aligner plutôt que Thiago Motta à forme équivalente ou fera-t-il un choix politique ? On le voit mal demander au Brésilien, très influent dans le vestiaire, de rejoindre la touche pour aligner Diarra qui serait seulement là depuis quelques semaines. Cela ne tient pas debout. Donc la venue de Diarra, en forme ou non, débouchera sur un coup d’épée dans l’eau », écrit le journaliste en charge de suivre le Paris Saint-Germain. Vu sous cet angle, difficile de lui donner totalement tort, mais la réalité sportive est parfois différente des théories.