PSG : Cavani c'est Paris, le Qatar prêt à vexer les fans ?

PSG : Cavani c'est Paris, le Qatar prêt à vexer les fans ?

Photo Icon Sport

Buteur samedi soir contre Dijon, Edinson Cavani a été le joueur le plus acclamé par les supporters du Paris Saint-Germain, le Collectif Ultras Paris allant même jusqu'à sortir une banderole à destination des dirigeants du Paris : «  Cavani, une légende n'a pas de prix ». Une référence directe à la situation d'El Matador, dont le frère avait reconnu le jour même qu'il n'avait aucune offre de prolongation de contrat du PSG. A un an de la fin de son engagement avec le Paris SG, cette absence de proposition est un signal très négatif envoyé par Nasser Al-Khelaifi à destination d'Edinson Cavani. Mais le meilleur buteur de l'histoire du Paris Saint-Germain semble lui vouloir continuer l'aventure dans la capitale, c'est ce qu'il a confié après la remise du trophée de Champion de France.

« L’accueil des supporters, c’est une chose qui va me rester pour toute la vie. Sincèrement, c'est magnifique, je ne peux que les remercier et donner toujours le maximum pour eux et pour le PSG. Mon avenir à Paris ? Je l'ai déjà dit avant et la première chose, c'est de respecter mon contrat. J’ai dit que je voulais finir mon contrat ici. Après, on verra. Je veux rester et être ici parce que je pense qu'il y a encore beaucoup de choses à faire à Paris. J'aime ce club et la vie que j'ai, ma famille est bien à Paris. Mais parfois, le football ne dépend pas que de toi. Derrière, ce sont les dirigeants, le président, ils peuvent préférer autre chose mais je voudrais rester et finir mon contrat. Après la fin de mon contrat, je ne sais pas ce qui pourra se passer. Naples ? Non, je ne dis rien, seulement que la première chose à respecter, c'est de finir mon contrat et je ne peux pas parler d'ailleurs », a lancé un Edinson Cavani qui ne semble pas vouloir envisager un départ cet été du Paris Saint-Germain. Pourtant, à ce stade de la saison, c'est ce les dirigeants du Paris SG ont visiblement à l'esprit. Reste à savoir si le message des supporters changera la donne.