OM : Pas besoin d’un grand attaquant, Marseille a Strootman

OM : Pas besoin d’un grand attaquant, Marseille a Strootman

Photo Icon Sport

Après son match nul en Allemagne (0-0) jeudi, l’équipe de France va poursuivre son parcours en Ligue des Nations contre les Pays-Bas dimanche.

L’occasion de revoir Kevin Strootman à l’oeuvre sur une pelouse française, lui qui a déjà fait bonne impression pour ses débuts à Monaco (2-3) dimanche dernier. Le milieu de l’Olympique de Marseille a en effet apporté sa maîtrise technique, sa lecture du jeu et son leadership. Et ce ne sont pas les seules qualités du Néerlandais selon son compatriote Boudewijn Zenden, lui aussi passé par le club phocéen.

« Il joue toujours vers l'avant, a commenté l’entraîneur adjoint du PSV Eindhoven pour La Provence. Je sais que cette phrase peut paraître curieuse à froid, mais quand on suit le foot, on se rend compte que beaucoup de joueurs jouent latéralement ou ne font que des passes en retrait. Lui, il récupère le ballon le plus haut possible et il cherche toujours une solution vers l'avant. »

Strootman va soulager les attaquants

« Je pense que Rudi Garcia a dû le prendre aussi pour cela, car Kevin peut ainsi permettre aux joueurs les plus offensifs d'être servis près du but adverse, a analysé l’ancien milieu de terrain. Il peut permettre d'économiser des joueurs tels que Thauvin ou Payet, en les dispensant d'efforts supplémentaires, en leur évitant de redescendre trop bas, car il donne le ballon le plus haut possible, là où ils peuvent faire mal. » L’arrivée de Strootman pourrait faire le bonheur des attaquants marseillais, et tant pis si l'OM n'a pas recruté d'avant-centre cet été.

« Je sais que l'on a beaucoup parlé d'un buteur, mais je pense qu'il ne faut pas se focaliser uniquement sur Mitroglou. Plutôt que d'avoir un seul gros buteur, il vaut mieux en avoir trois ou quatre, comme Germain, Ocampos, Payet et surtout Thauvin qui marquent. Peu importe d'où viennent les buts, si tu en mets beaucoup. Surtout, j'y reviens, si Strootman, avec Sanson, peut gérer le milieu et laisser les offensifs plus haut », a prévenu Zenden, qui voit déjà l’ancien joueur de la Roma régaler ses partenaires.