OM : L'incroyable bourde qui empêche le jeteur de pétard d’être identifié

OM : L'incroyable bourde qui empêche le jeteur de pétard d’être identifié

Photo Icon Sport

Pour la première fois en Ligue 1 depuis plus de 10 ans, l’Olympique de Marseille va disputer un match de championnat sans aucun public.

C’est pourtant déjà la deuxième fois que cela arrive en quelques mois, mais c’était auparavant l’UEFA qui avait tapé sur les supporters marseillais pour leur comportement. Cette fois-ci, tout le public de l’OM va payer pour un acte isolé, mais qui a fait beaucoup de bruit, au propre comme au figuré. En effet, en seconde période, un pétard à forte intensité a explosé près de la ligne de touche, provoquant forcément une interruption de match, plusieurs joueurs se plaignant même des oreilles.

La sanction du huis-clos complet pour au moins un match est déjà tombé, et le club phocéen n’est pas resté inactif en portant plainte contre X pour connaître l’identité du fauteur de troubles. C’est pour le moment mal parti, puisque l’individu qui a lancé le pétard n’a toujours pas été repéré. Comment est-ce possible ? Selon La Provence, c’est tout simplement parce que le projectile a été lancé depuis la tribune Ganay, qui est une tribune latérale. Et la quasi-totalité des caméras de surveillance de la zone était tournée vers… les virages. Pour le moment, le coupable s’en tire étonnement bien, et l’OM qui souhaitait une sanction exemplaire contre le lanceur de pétard, doit pour le moment prendre son mal en patience.