OM : L'arbitre face au PSG désigné, ça fait polémique

OM : L'arbitre face au PSG désigné, ça fait polémique

Photo Icon Sport

En ce début de semaine, l’arbitre pour le classique entre le Paris Saint-Germain et Marseille au Parc des Princes a été désigné. Et c’est Benoît Bastien, un habitué de ce genre d’affiche, qui a été nommé. Un choix qui fait déjà polémique à Marseille, où l’on se souvient du match de la saison dernière au Stade Vélodrome contre Paris. A la 80e minute de cette rencontre, Benoît Bastien prenait la décision d’annuler un but de Kostas Mitroglou pour une faute de Kevin Strootman sur Marquinhos, sans faire appel à l’assistance vidéo. Autant dire que cette désignation passe mal à Marseille où plusieurs sites pro-OM dont Le Phocéen s’offusquent.

Le média, révolté, a été interrogé l’ancien arbitre Claude Medam pour en savoir plus sur la méthode de désignation des arbitres pour les matchs de Ligue 1. « En règle générale, il y a plusieurs paramètres. Déjà, les gros matchs sont réservés aux 5 ou 6 premiers du classement interne de la Direction Technique de l'Arbitrage. Quelqu'un y est chargé de faire les désignations, c'est sa fonction. Il doit prendre en compte l'importance du match et le nombre de fois où il a arbitré le club dans la saison. Un arbitre majeur va faire 4 fois Paris, 4 fois Marseille, 4 fois Lyon, 4 fois Lille... Ils regardent aussi s'il n'y a pas eu de problème, comme des bagarres, des convocations disciplinaires ou autre. Le mal de l'arbitrage français, c'est l'autosatisfaction permanente des arbitres, des contrôleurs et de la DTA. Pour cet exemple de la saison dernière, ils vont dire qu'il a fait globalement un bon match, même s'il a fait une erreur majeure. Entre les lignes, c'est un renouvellement de confiance à Bastien, qu'ils considèrent comme un des meilleurs sifflets de France. Pour moi, il est loin d'être le meilleur ». Autant dire qu’à cinq jours du choc entre Marseille et le PSG, Benoît Bastien a déjà la pression sur ses épaules…