OM : Garcia a recruté son espion personnel pour faire gagner l'OM

OM : Garcia a recruté son espion personnel pour faire gagner l'OM

Photo Icon Sport

Gouverner c'est prévoir, et c'est encore plus vrai dans le football, où les équipes s'étudient à la loupe avant de s'affronter. Pour obtenir les infos les plus fiables sur les futurs rivaux de l'Olympique de Marseille, Rudi Garcia compte sur Christophe Prudhon, qui supervise les adversaires de l'OM, mais qui occupe cette fonction pour le compte de l'entraîneur de Marseille depuis bien longtemps. En effet, Christophe Prudhon fréquente Rudi Garcia depuis 1997, et il bosse pour lui depuis le passage du coach de l'OM à Dijon. Il a donc supervisé les rivaux de Dijon, de Lille et de la Roma et désormais de Marseille, son contrat avec l'OM étant lié à celui de Rudi Garcia.

Evoquant, dans Le Parisien, sa mission et ses méthodes de travail, le superviseur phocéen avoue qu'il se sent très impliqué dans les choix tactiques et techniques du coach marseillais, même s'il n'est pas toujours d'accord avec lui. « J’essaie d’aller voir nos futurs adversaires le plus près possible de notre match. J’observe le système défensif, offensif, puis joueur par joueur, points forts, points faibles, que je détaille dans un rapport de 12 à 16 pages. Après, je sais ce que Rudi veut que je regarde. C’est un entraîneur qui cherche à imposer son jeu, alors il souhaite connaître les relatifs défauts de l’adversaire pour appuyer dessus (...) On a parfois des divergences car c’est quelqu’un qui peut être têtu, mais il est toujours à l’écoute. On n’a pas besoin de se parler beaucoup pour se comprendre. D’ailleurs, on n’est pas en contact tous les jours. Par contre, avant chaque match, il m’appelle trente minutes avant le coup d’envoi pour me donner la composition de l’équipe adverse, savoir s’il y a des particularités qu’on aurait pu zapper, sans aller jusqu’à changer sa compo non plus. Même si j’étais à l’autre bout du monde… », explique Christophe Prudhon, qui va continuer à remplir ses fiches au fur et à mesure d'une saison pour l'instant plutôt réussie pour l'Olympique de Marseille.